• Eux

    Mais rien ne m'empêche d'être amoureuse. Je ne suis juste pas faite pour ça. Mais ce n'est pas grave. Et ça viendra. Je les ai déçus, mais j'ai vraiment fait de mon mieux pour arranger les choses. Mais mon mieux n'était pas assez, alors tant pis, pas vrai ? J'ai fait tout mon possible, pis je suis pas pratique. Rien ne m'empêche de les aimer. Et je ne suis pas assez, pas assez bien. C'était juste le bordel. Et parfois ils me faisaient peur. Surtout lui.

    Mahomi


    votre commentaire
  • .

    En ce moment, je tombe à nouveau. J'allais mieux hein... et je vais mieux qu'il y a deux ans. Mais là... je suis fatiguée et j'ai goût à rien. Mais vous savez, la vie est chouette. J'ai un camp scout qui arrive le week-end prochain, ça va être génial. J'ai pris un peu ma vie en main, et les cours se passent vraiment bien pour moi. Il faut que je me reprenne sur ma consommation d'alcool. Je suis un peu repartie haha, mais pas autant qu'il y a deux ans. Je ne sais pas si je me mens à moi-même quand je dis que ça va. Et qu'au final c'est pas si grave. Mais c'est pas grave, pas vrai ? J'essaie de me trouver, mais je ne sais simplement pas qui je suis. Voilà tout. Et j'erre dans un flot de perte. J'essaie d'y mettre un juste milieu. J'étais si sereine dans mon juste milieu chaotique d'autrefois. Il faut que j'en refasse un avant de pouvoir avancer un peu plus j'imagine. Je refais des crises d'angoisses depuis quelques mois, et je continue à me faire mal, mais je ne me coupe pas. J'aime la sensation de mes doigts sur le clavier, c'est amusant. Je ne me fais pas mal bizarrement, enfin je crois. Quand je stresse ça me garde à la réalité, et je ne pars pas trop loin dans ce que je pense. Je suppose que ça m'apporte un minimum de sanité.  Je me gratte juste un peu les mains ou les bras, mais je porte des gants depuis plusieurs années pour ne pas me faire mal. J'ai bientôt 19 ans. Je n'ai jamais vécu une journée sans me dire que j'avais envie de fuir ma personne, ma tête, mes pensées ou mon existence. Mais ce n'est pas grave car je suis encore en vie. Et qu'il y a pleins de gens qui souhaitent mon existence. Alors ce n'est pas grave, et ils sont contents. Et moi aussi je suis contente. J'écoute de la musique, et je fais du piano. J'ai de quoi faire de la musique et d'en écouter. J'ai de quoi écrire. J'ai de quoi dessiner. Et c'est tout ce dont j'ai besoin pour le moment. Et merci... Je suis désolée de me plaindre. Moi aussi je suis contente d'être en vie.

    Mahomi


    votre commentaire
  • I was walking the street towards my house. I'm feeling tired and useless, but I am smiling. What can I do ? I want to live, I want to die, I want to be gone for a while. But I can't, so I end up enjoying life and myself. I can have fun and go to school. I can read books and play video games. I have a lot to be happy about, and I am greatfull for what I have. I am greatfull to my parents for making me who I am, even though I still feel insecure because I don't understand myself in all this change of mind. But it's fine, and I will get over it, I know I will, because I do wish it. I'm proud of myself for thinking of being satisfied on day. I wish simplicity and chocolate. I just want to say I'm not happy, but I do enjoy the simplicity I can find in life.

    Mahomi


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires